Blog

Combien de temps doit-on pouvoir se passer de l’argent investi ?

Vous l’avez sans doute déjà vu, lu ou entendu : on investit pour le long terme. Mais concrètement, combien de temps cela représente-t-il ? Cela dépend de vous. Mais aussi du produit d’investissement, de vos objectifs, de votre âge. On fait le point.


Investir est potentiellement plus rentable* que le compte d’épargne. Mais investir doit s’envisager dans une perspective de long terme.

Long terme, ça veut dire combien de temps ?

Trois ans comme l’affirme votre ami ? Ou 8 ans d’après votre conseiller en assurances ? En réalité, il n’existe pas de règle immuable. La période de placement idéale peut dépendre de plusieurs facteurs :

> le type d’investissement

En règle générale, plus un investissement est considéré comme risqué, plus l’horizon de placement recommandé associé doit être long. Ceci s’explique assez facilement car les mesures classiques du risque sont avant tout liées à la volatilité et le meilleur moyen de réduire l’exposition à la volatilité est d’avoir du temps devant soi. Pour l’achat d’un fonds en actions, par exemple, on recommande traditionnellement un horizon de placement d’au moins 5 à 6 ans.

À noter : Ne pas tenir compte de votre horizon de placement constitue un risque. En sous-estimant votre horizon de placement et en privilégiant un produit moins volatil, comme le compte d’épargne, votre capital augmentera probablement beaucoup moins vite et perdra même de la valeur. Les taux actuels ne permettent en effet pas de compenser l’inflation. A l’inverse investir dans des produits qui ont un horizon de placement long et devoir les revendre rapidement vous expose significativement à des risques de pertes en capital.

> vos objectifs financiers

On n’investit pas de la même façon des économies destinées à financer les études des enfants dans 5 ans ou sa retraite dans plusieurs décennies. Dans le premier cas, les placements plus sûrs sont à privilégier. Malheureusement, il vous est difficile de trouver beaucoup mieux qu’un compte d’épargne qui ne rapporte souvent pas plus que le minimum légal de 0,11 %.

Quand on investit pour plus tard, le rendement recherché devient déterminant pour votre longévité financière. Vous espérez en effet non seulement récupérer le montant économisé, mais également l’avoir fait fructifier pour pouvoir en profiter. Là, l’horizon de placement peut aller au-delà de 10 voire 20 ans !

> votre âge

Investir à 30 ans, à 40 ans ou à 50 ans peut impacter vos choix en termes d’investissement. En commençant plus tôt et donc pour plus longtemps, vous pouvez vous permettre de prendre davantage de risques. Évidemment, notre capacité d’épargne est souvent plus limitée en début de carrière. Un obstacle que vous pouvez contourner en étalant vos investissements dans le temps. Vous ne devez ainsi pas attendre de disposer d’un capital conséquent et subissez moins la volatilité des bourses. Saviez-vous que chez TreeTop, vous pouvez déjà investir à partir de 250 € ?

Dans le monde de l'investissement, rien n'est sûr et investir en bourse comporte des risques. Avant de commencer à investir, il est important d’en avoir conscience et de bien évaluer les risques associés à vos choix. Nous vous invitons à découvrir les 2 articles suivants, « 8 règles d'or pour investir en bourse » et « Investir en bourse : 5 façons de réduire les risques » pour vous accompagner et vous aider à faire vos choix en pleine conscience.

*Absence de garantie de performance, de résultat

Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.