Blog

Refuser le risque… est un risque !

Pour éviter les risques dans votre vie de tous les jours, vous devriez vous cloîtrer dans une pièce capitonnée et ne consommer que des aliments bouillis. Personne ne se comporte de la sorte. Alors pourquoi le faire pour votre épargne ?


De nombreux Belges se montrent extrêmement prudents quand il s’agit d’investir. Et ce n’est pas un hasard. Nous sommes nombreux à avoir été « conditionnés » à épargner prudemment. Par tradition ou à cause de la peur. Or refuser le risque est un risque de passer à côté d’un rendement potentiellement plus élevé*.

Prendre des risques après les avoir évalués

Lorsqu’on gère son patrimoine, il y a des risques à éliminer absolument comme les arnaques à l’investissement ou les intermédiaires douteux. Il est primordial de savoir à qui faire confiance ou pas avant d’investir. Sinon vous y perdrez à tous les coups.

Il y a des risques qu’il faut par contre assumer si on veut obtenir un rendement décent . À commencer par la volatilité inhérente aux marchés financiers. Évidemment, le niveau de risques doit être adapté à votre situation personnelle et à votre tolérance aux risques.

Perte de pouvoir d’achat

Être un investisseur plutôt prudent ne signifie pas forcément que vous devez uniquement investir dans des placements réputés sans risque. Vous vous retrouveriez alors avec un livret ou des obligations d’État européennes rapportant moins d’1%. En réalité, ces placements vous feront perdre plus de 1 % de pouvoir d’achat chaque année en raison de l’inflation actuelle supérieure à 2 % en Belgique.

Mieux vaut prendre des risques tôt que tard

Parallèlement à votre tolérance aux risques, il est indispensable de tenir compte de la durée probable de vos placements. Si vous avez moins de 45 ans par exemple et que vous investissez pour votre retraite, vous avez au moins 20 ans devant vous. À un tel horizon, le principal risque est de voir la valeur de votre épargne se déprécier.

Plus tôt vous commencez à investir, mieux vous pourrez appréhender les fluctuations du marché et confronter au réel votre tolérance à la volatilité. En ayant un horizon de placement de plus de 20 ans, vous aurez le temps nécessaire pour pouvoir prendre du recul face aux mouvements des marchés, à la hausse comme à la baisse. En conclusion, le risque et la volatilité en bourse sont des concepts à relativiser.

Et si ça ne fonctionne pas ?

C’est l’essence même du risque. Rien ne garantit que vous réussissiez du premier coup. Des réajustements sont parfois nécessaires pour que le résultat vous satisfasse enfin.
Par conséquent, insistez, persévérez et n’abandonnez pas. Prendre des risques, c’est accepter de travailler malgré les échecs possibles. Si vous tirez leçon de ces échecs, le succès peut vous attendre au bout du compte.

Avant de commencer à investir, il est important d’en avoir conscience et de bien évaluer les risques associés à vos choix. Nous vous invitons à découvrir les 2 articles suivants, « 8 règles d'or pour investir en bourse » et « Investir en bourse : 5 façons de réduire les risques » pour vous accompagner et vous aider à faire vos choix en pleine conscience.

*Sans garantie de résultat, de performance.

Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.