Blog

Pourquoi investir à l’échelle mondiale ?

En bourse, la diversification géographique est une nécessité et fait partie des principes de saine gestion. Si, si. On vous explique.


« Méfiez-vous des actions chinoises », « investissez dans les sociétés que vous connaissez »... Par peur, par habitude ou par préférence, de nombreux investisseurs se contentent d’investir sur les bourses européennes. « Les multinationales comme Solvay ou Nestlé profitent de toute façon aussi de la croissance dans les pays émergents », entend-on régulièrement.

Or, le Top 10 des principales capitalisations boursières mondiales donne une image bien différente : 8 sont américaines et 2 chinoises*. N’investir qu’en Europe revient donc en quelque sorte à assister à une compétition sans les deux plus grandes équipes du monde. Le niveau est forcément plus bas.

Le rendement est potentiellement plus élevé**

Les bourses traduisent une réalité économique : la croissance et les bénéfices des entreprises évoluent moins rapidement en Europe. Pour 2019 et 2020, les profits des entreprises européennes devraient augmenter d’environ 10 %. À l’échelon mondial, la moyenne s’élève aux alentours de 12 % pour les deux années. En à peine 2 ans, les bénéfices des entreprises en Europe accuseront donc un retard cumulé de 4% par rapport aux États-Unis et de 7% avec la zone Asie-Pacifique selon les prévisions de BofA Merrill Lynch ***.

Évidemment, la donne peut changer. Mais nous restons confiants dans les bourses mondiales et la seule solution pour profiter pleinement de la croissance de l’économie mondiale est donc d’investir aussi de façon mondiale.

La répartition des risques est meilleure

En investissant mondialement, vous ne profitez pas seulement d’un possible rendement plus élevé**. Vous répartissez aussi les risques entre toutes les régions du monde. Cette diversification est cruciale. L’Europe offre le parfait exemple de cet avantage. Ces 12 dernières années, les bourses européennes ont subi deux chocs majeurs : la crise financière de 2008-2009 suivie de la crise des dettes souveraines de 2011 à 2013. Wall Street aligne par contre les records depuis 2009****…

On pourrait multiplier les exemples. Si l’on retient surtout les crises qui se propagent aux 4 coins du monde, la plupart sont fort heureusement circonscrites à une région ou à un secteur. Les valeurs bancaires européennes entre 2008 et 2013 en sont un parfait exemple.

« C’est bien beau, mais comment je fais pour investir aux États-Unis, en Chine, en Inde, en Amérique latine ? » Les fonds d’actions mondiales sont le moyen le plus rapide et le plus simple d’investir globalement. Qu’il s’agisse d’un fonds géré par une équipe de professionnels, ou de fonds qui se contentent de dupliquer un indice de référence.

Dans le monde de l'investissement, rien n'est sûr et investir en bourse comporte des risques. Avant de commencer à investir, il est important d’en avoir conscience et de bien évaluer les risques associés à vos choix. Nous vous invitons à découvrir les 2 articles suivants, « 8 règles d'or pour investir en bourse » et « Investir en bourse : 5 façons de réduire les risques » pour vous accompagner et vous aider à faire vos choix en pleine conscience.

* https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_public_corporations_by_market_capitalization
** Sans garantie de résultat, de performance
*** BofA Merrill Lynch Global Quantitative Strategy, MSCI, IBES, prévisions de croissance des bénéfices par région 2019/2020
**** https://invst.ly/ajeky

Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.