Blog

L’actualité est mauvaise conseillère en bourse

Menaces persistantes de guerres commerciales, craintes de récession, … les gros titres de l’actualité économique ont de quoi effrayer. Pour espérer obtenir un rendement appréciable*, vous ne devez toutefois pas investir selon l’actualité, mais suivant les perspectives à long terme.


Chaque jour de nouveaux gros titres annoncent la prochaine catastrophe économique telle que, entre autres, une guerre commerciale ou un endettement excessif. Notons que cela n’a pas empêché les marchés boursiers mondiaux d’être en hausse cet été, tirés par la bourse américaine.

Certaines régions ne se sont pas aussi bien comportées comme par exemple les marchés émergents qui restent en dessous de leur pic en 2018, mais un an et demi n’est pas suffisant pour juger un cycle boursier. Le point important est de voir que la bourse mondiale continue à se traiter a des multiples de valorisation raisonnable**, contrairement à la plupart des actifs financiers.      

Que faire face à un risque de récession ?

Un premier point important à se rappeler est que les recessions sont courantes et qu’elles ne sont pas néfastes pour l’investisseur à long terme, à condition d’adopter certains réflexes de base : 

> primo : éviter les actifs ou secteurs liés au risque de récession comme les actions technologiques en 2000 ou les promoteurs immobiliers américains en 2008. C’est évidemment facile à dire a posteriori, mais il existe des signes avant-coureurs comme des multiples de valorisation élevés, des modèles d’affaires non viables et une saturation de la demande. Par exemple, nous pensons que dans le contexte de marché actuel les obligations d’État européennes sont largement survalorisées. Elles ne génèrent plus de rendement et sont un moyen sûr de perdre de l’argent à long terme.

> secundo : ne pas paniquer. Les États-Unis, par exemple, ont connu 11 récessions depuis 1949. La plupart sont de courte durée et ont une incidence limitée sur le rendement de l’investisseur à long terme. Les meilleures années boursières suivent généralement les crises et récessions. Vendre en panique revient à acter ses pertes au plus bas et rater le rebond qui suit.

Pour stimuler votre rendement*, il peut être judicieux de profiter des périodes de tensions pour se positionner à bon compte. Acheter à bas prix des actifs qui jouissent de bonnes perspectives à long terme.

L’Asie de l’Est reste favorable sur le long terme 

Actuellement, ces perspectives sont clairement plus favorables en Asie de l’Est. Cette région héberge plus de la moitié de la population mondiale. Elle a adopté de vastes réformes économiques, politiques et sociologiques, et elle est devenue le foyer de certains des meilleurs entrepreneurs du monde.

L’actuel ralentissement de la conjoncture chinoise ne doit pas nous faire perdre de vue la transition d’une économie d’investissement vers une économie de consommation. Une étape essentielle pour permettre au pays d’asseoir sa puissance économique.

L’Inde, la plus grande démocratie du monde, est l’un des pays le plus suivi par nos équipes de gestion. Ce pays ne manque en effet pas d’atouts avec une population jeune et de plus en plus instruite d’1,3 milliard d’habitants. Son économie est actuellement de la taille de la France, mais cela devrait changer.

Le pays présente notamment cinq caractéristiques clés qui le rendent intéressant pour l’investisseur en actions à long terme : 

> un gouvernement pro-croissance qui vient d’être réélu ;
> une population jeune avec des niveaux d’éducation en hausse ;
> une situation macroéconomique saine avec des taux d’intérêt réels élevés ;
> un État de droit transparent ;
> une culture boursière axée sur la génération de valeur pour les actionnaires. 

Nous restons confiants dans le potentiel de la bourse mondiale, et continuons de prôner un mix entre la gestion passive très diversifiée et la gestion active de conviction plus volatile mais pouvant générer de meilleurs rendements sur le long terme***.  

* Sans garantie de résultat ou de performance
** https://www.msci.com/documents/10199/8d97d244-4685-4200-a24c-3e2942e3adeb 
*** Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures


Article publié le 22 octobre 2019. Il est possible que les avis et commentaires renseignés dans ce document ne soient plus valables à une date ultérieure. Les comportements observés sur le marché par le passé ne sont en aucun cas indicatifs de comportements futurs.

Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.