Blog

La bourse n’est pas le seul placement où le risque zéro n’existe pas

Beaucoup de Belges pensent qu’investir en bourse est risqué et qu’un livret d’épargne, des obligations ou l’immobilier sont des placements sûrs. C’était en partie vrai il y a 10 ans mais la crise de 2008 a tout changé…


Les Belges ont peur des actions et de la bourse. Ces chiffres de l’Institut des comptes nationaux et de la Banque nationale le prouvent… Nos investissements en actions cotées et non cotées s’élèvent à 359 milliards d’euros, soit un peu plus de 13% de notre patrimoine brut (2.757 milliards). L’immobilier représente, lui, plus de 50% (1.412 milliards) ! Le livret d’épargne et les produits d’assurance et de pension, environ 26%*.

Le Belge a donc bel et bien une brique dans le ventre et favorise surtout le placement sûr. Ou plutôt… a priori sûr.

Compte d’épargne, immobilier, obligations, tous dans le même panier  ?

En effet, ces investissements sont loin d’être sans risques. On vous explique.

Dans le cas du compte d’épargne, vous êtes actuellement certain de perdre de la valeur. Les taux actuels (0,11 % à 0,40 %) ne compensent pas l’inflation (+/- 2%). Même constat pour les obligations, du moins les titres de qualité. Certaines obligations offrent des rendements plus élevés, c’est vrai, mais elles présentent également des risques plus importants, de défaut de paiement par exemple, c’est-à-dire de non-remboursement par l’émetteur.. Bref, il y a des obligations plus risquées que les actions  ! L’âge d’or des obligations semble terminé.

Et l’immobilier  ?  Investissement physique, il apparaît plus sûr. Pourtant, en achetant un second bien, vous concentrez les risques. Tant votre résidence que votre investissement sont alors soumis aux mêmes aléas : compétitivité de l’économie nationale, attractivité d’un pôle régional, agrément du quartier (survol d’avions, autoroutes, école, etc.). Sans oublier les taux d’intérêt ! Plus ils sont élevés, moins les candidats acheteurs peuvent emprunter pour une même mensualité, ce qui fait baisser les prix de l’immobilier. À long terme, ce risque apparaît très probable tant les taux actuels sont bas.

Saisir les opportunités en bourse

Investir en bourse aujourd’hui n’est peut-être pas dénué d’intérêt si l’on veut faire fructifier son patrimoine. Évidemment, un placement boursier n’est pas non plus sans risque, mais le rendement potentiel peut aussi être plus élevé. Ainsi, sur 5 ans, la bourse mondiale a affiché un rendement annualisé de 8,23%** ***.

La bourse peut donc être une manière de dynamiser votre épargne. Avant de vous lancer, il est toutefois important de suivre les 8 règles de base pour investir en bourse. Ou de se faire conseiller par des experts. À bon entendeur…

* BNB, 2018 (http://stat.nbb.be/Index.aspx?DataSetCode=FAHHNFC&lang=fr)
** Les performances passées ne constituent pas une garantie des performances futures.
*** Chiffre MSCI ACWI en EUR au 31/12/2018.

Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.