Blog

Investir seul ne s’improvise pas…

Gérer seul son portefeuille de placements, pourquoi pas. Mais attention, cela ne s’improvise pas. Avant de démarrer, posez-vous ces 4 questions.


Investir seul nécessite non seulement une bonne compréhension de votre situation financière mais aussi de vos besoins et de vos objectifs en tant qu’investisseur. Et ce n’est pas tout. Il vous faudra maîtriser les caractéristiques et les risques liés aux produits financiers. Vous seul serez responsable de vos décisions de placement et des résultats, bons ou mauvais. Alors avant de vous lancer, demandez-vous…


1. Ai-je les connaissances nécessaires ?

Les marchés financiers, les valeurs cotées en bourse, l’actualité économique et financière sont des éléments à maîtriser absolument. Vous devrez aussi pouvoir déterminer le meilleur moment pour acheter et vendre les titres que vous aurez sélectionnés en portefeuille. Bref, avoir des notions d’analyse financière.

Ce n’est pas encore le cas ? Pas de panique ! Il existe une vaste littérature sur le sujet. Le web regorge d’informations pour parfaire vos connaissances. Il faudra tout de même être à même de faire le tri pour savoir à qui faire confiance ou pas pour investir …

2. Quel est mon profil d’investisseur ?

Selon un proverbe chinois, « se connaître soi-même, c'est intelligence ». Soyez donc intelligent et déterminez correctement votre profil d’investisseur. Vos investissements doivent être à votre image. Mieux vaut savoir si vous présentez un profil prudent, équilibré ou dynamique. Gardez donc à l’esprit vos objectifs, votre situation financière, votre tolérance aux risques et votre horizon de placement.

Tout cela vous permettra de définir dans quelles proportions vos actifs seront répartis entre les divers produits de placement : actions, obligations, matières premières… En général, au plus votre profil sera audacieux, au plus la proportion d’actions dans votre portefeuille sera élevée.

3. Ai-je du temps à consacrer à mes investissements ?

Être son propre gestionnaire est exigeant. L’autonomie implique de consacrer beaucoup de temps à suivre l’évolution des marchés, de vos placements et de votre répartition d’actifs. Cela demande aussi beaucoup d’efforts. Vous devez rester à l’affût des marchés, des facteurs qui peuvent influencer la performance de vos investissements et des perspectives économiques en général.

4. Combien suis-je prêt à perdre ?

Gardez à l’esprit que tous les investissements comportent un risque. N’investissez donc que l’argent dont vous n’avez pas besoin à court ou à moyen terme. Et certainement pas les économies que vous réservez au financement des études de votre enfant ou à la rénovation prochaine de votre logement.

N’oubliez pas, non plus, qu’il faut être prêt à perdre pour gagner. Qu’en bourse, les meilleurs rendements s’obtiennent sur le long terme et que diversifier ses investissements dans différents secteurs et régions du monde est crucial. Enfin, sachez qu’il est déjà possible de bien investir avec 250 ou 500 €.

Il ne vous reste plus qu’à choisir : investir seul ou accompagné ?


Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.