Blog

Investir : comment s’ouvrir à de nouveaux marchés

Pour tirer pleinement parti de la bourse, un des mots d'ordre est de diversifier ses investissements. Par entreprises, par secteurs, et aussi – c'est fondamental également – par régions du monde.


L ‘économie s’est mondialisée depuis longtemps. C’est pourquoi avoir une vision nationale pour ses investissements, en bourse en particulier, n'est pas l’approche la plus rationnelle. Ceux qui investissent uniquement dans leur propre pays risquent de se retrouver en difficulté en cas de détérioration de la situation domestique. Pire, ils ratent toute la création de richesses dans le reste du monde...

Un exemple. La valeur de la bourse belge a été multipliée par 24 entre 1900 et 2015 (en tenant compte de l'inflation). Aux Pays-Bas, elle a été multipliée par 288. En Suède, par 753 !* Et c'est sans compter les autres continents. En effet, l'Europe présente des économies avec une faible croissance. Tout le contraire de l'Asie ou des Amériques.

Ouvrir ses horizons, faire confiance à la bourse mondiale, permet donc de profiter de toutes les zones où la croissance se trouve. Elles varient selon les époques. Le Japon a connu un essor dans les années 1980. Les USA ont engrangé de bonnes années entre 1992 et 2000. Leurs croissances restent d'ailleurs structurellement plus fortes que celle du «Vieux Continent». Les pays émergents ont connu un essor impressionnant entre 2000 et 2012. Ces derniers sont d'ailleurs devenus incontournables pour les investisseurs. Mais attention : ces marchés sont aussi davantage instables. Intégrer dans son portefeuille des actions de pays «émergents» peut donc être judicieux, tout en maintenant une bonne diversification géographique avec les autres régions du monde. À cet égard, les fonds d'investissement en actions mondiales sont très intéressants.

Comment être bien diversifié, simplement ?

Choisissez des solutions simples en accord avec vos objectifs et qui vous êtes.

Est-ce que je comprends les produits dans lesquels je souhaite investir ? Quels risques suis-je prêt à prendre ? Pourquoi j'investis ? Pour combien de temps ? Il est important de se poser ces questions et d'y répondre afin d'opter pour le type d'investissement qui vous correspond le mieux. De nombreux investisseurs belges se tournent naturellement vers les fonds d’investissement, par soucis de diversification, pour une partie de leur patrimoine et ont répondu à ces questions avant de choisir ceux qui répondaient à leurs attentes dans les milliers de fonds disponibles en Belgique.

En quelques mots :
> Les fonds actifs sont gérés par des professionnels qui investissent selon leurs convictions sans chercher à suivre l’un ou l’autre indice boursier. Les gestionnaires expérimentés de TreeTop Asset Management ont à ce titre vu les fonds qu’ils gèrent être récompensés à plusieurs reprises ces 15 dernières années**.

> En gestion passive ou indicielle, le gérant se contente de répliquer le plus fidèlement possible la composition et la performance d’un indice boursier de référence. Cela permet non seulement de limiter les frais de gestion mais aussi d’être fortement diversifié, dans le cas d’indices élargis pouvant compter plus de 2.000 titres.

* Source : Credit Suisse Global Investment Returns Yearbook 2016, Elroy Dimson, Paul Marsh and Mike Staunton, Triumph of the Optimists: 101 Years of Global Investment Returns, Princeton University Press, 2002.
** Les fonds TreeTop ont souvent été classés parmi les meilleurs dans leur catégorie www.bloomberg.com, http://excellence.thomsonreuters.com/award/lipper, www.trends.be, www.morningstar.com, http://www.acquisition-intl.com, http://www.corporatelivewire.com. Les classements et awards sont consultables sur les sites des organismes nous ayant remis ces prix.

Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.