Blog

Investir activement ou passivement ?

Faut-il choisir plutôt les fonds actifs ou les fonds passifs ? Lesquels vous correspondent le mieux ? On vous aide à y voir plus clair.


Les fonds d’investissement représentent souvent une manière attractive d’investir, car certains d’entre eux permettent d’obtenir rapidement une exposition très diversifiée sur les marchés financiers. Il existe deux grandes catégories de produits :

> les fonds gérés activement, qui font appel à un ou plusieurs professionnels pour gérer le portefeuille d’un fonds selon leurs convictions. Ces convictions sont basées sur des analyses et recherches qu’ils effectuent pour identifier les investissements qui leur semblent les plus prometteurs*. Les frais de gestion dans un fonds géré activement sont en général plus élevés car ils nécessitent plus de moyens humains.

> les fonds passifs ont un objectif très simple : ils visent à répliquer le plus fidèlement possible la performance d’un indice boursier donné. Les frais de gestion dans un fonds indiciel sont en général moins élevés car les processus de gestion peuvent être largement automatisés. Lorsque l’indice choisi comprend de nombreux constituants, comme par exemple l’indice MSCI All Country World Index** qui reprend plus de 2.000 actions, la gestion passive permet d’avoir accès à moindre coût à un portefeuille largement diversifié.

La gestion active, à quoi faut-il être attentif ?

Pour choisir le fonds dans lequel investir, vous devez prendre en compte plusieurs critères :
• votre horizon d'investissement;
• les risques que vous souhaitez prendre;
• vos projets et vos objectifs ;
• L’adéquation entre ces critères et la stratégie suivie par l’équipe de gestion active

La gestion active peut être un moyen d’insister sur certains secteurs ou tendances et de s’adapter simplement à l'évolution des conditions de marché et de profiter de nouvelles opportunités.

Ces gestionnaires expérimentés sont souvent assistés de plusieurs analystes qui vont fournir une recherche détaillée sur les sociétés et leur environnement géographique et sectoriel, afin de soutenir les décisions d’investissement des gestionnaires.

Pensez également à regarder si les gérants sont investis dans le capital du fonds et dans quelle proportion. Le fait qu’ils le soient est toujours bon signe car cela démontre une véritable implication et un réel intérêt des gestionnaires. Ils gèrent votre argent comme ils gèrent le leur, au sens propre comme au figuré. Leur volonté de générer de la performance* n'en sera que démultipliée.

Les fonds passifs, comment ça fonctionne ?

À l’inverse, un fonds passif vise à répliquer le plus fidèlement possible son indice de référence. Si l’indice contient 100 actions A et 50 actions B, le fonds achète ces actions dans la même proportion afin d’obtenir la même performance. La composition du fonds est donc connue en permanence, et les frais de gestion sont moins élevés que ceux demandés par un fonds géré activement car les processus sont très largement automatisés. Ceci est particulièrement pratique pour répliquer un indice qui détient plusieurs centaines voire milliers d’actions.

Acheter un fonds passif permet d’obtenir rapidement une diversification importante de son portefeuille à moindre frais. Il existe deux grandes catégories de fonds passifs :

> les fonds de placement indiciels non cotés se négocient une fois par jour (à l’image des fonds actifs), mais couvrent un nombre relativement limité de marchés. Le seuil d’entrée est plus faible, souvent à partir de quelques centaines d’euros.

> les ETFs ou trackers s’échangent en bourse comme les actions, et peuvent donc être négociés tout au long de la journée. Ils sont soumis à des frais de transaction à l’achat et à la vente, et il est donc plus intéressant de réaliser des opérations de taille plus importante (à partir de 1.500 €). En outre, il existe un choix beaucoup plus important en termes de classe d’actifs.

Le meilleur des deux mondes

TreeTop estime qu’il peut être avisé de diversifier ses investissements entre les fonds gérés activement et les fonds passifs, les deux formes de fonds ayant leurs avantages et inconvénients.

Dans le monde de l'investissement, rien n'est sûr et investir en bourse comporte des risques. Avant de commencer à investir, il est important d’en avoir conscience et de bien évaluer les risques associés à vos choix. Nous vous invitons à découvrir les 2 articles suivants, « 8 règles d'or pour investir en bourse » et « Investir en bourse : 5 façons de réduire les risques » pour vous accompagner et vous aider à faire vos choix en pleine conscience.

* Sans garantie de résultat, de performance
**https://www.msci.com/documents/10199/8d97d244-4685-4200-a24c-3e2942e3adeb

Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.