Blog

À qui faire confiance pour investir ?

À qui faire confiance pour faire les bons choix en matière d’investissement ? À votre oncle Luc, votre banquier ou juste vous-même ?


Votre oncle Luc

Travaillant chez l’assureur du village depuis plus de 20 ans, votre oncle Luc est le « monsieur Finances » de la famille. Au moment d’investir, vous êtes donc tenté de suivre ses conseils entièrement gratuits. Mais êtes-vous sûr qu’il pourra vous recommander un portefeuille optimal ? La diversification entre types de titres, secteurs et régions du monde est cruciale pour maîtriser les risques et optimiser le potentiel de rendement*. Êtes-vous certain qu’il pourra être présent en cas de problème ?

Les blogs « Devenir trader »

L’offre est alléchante. Le promoteur du blog vous promet des rendements stratosphériques* grâce à ses formules de trading. Sans prendre trop de risques puisque les positions ne sont conservées qu’au maximum quelques jours. Gare toutefois à ne pas vous égarer. Selon l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), le gendarme boursier français, 89 % des particuliers actifs sur les marchés de trading ont essuyé des pertes au total**.

Investir soi-même

Vous êtes évidemment le mieux placé pour savoir quels sont vos besoins. Et l’on ne saurait que trop peu vous conseiller de vous intéresser à vos investissements. Mais aussi à ce qu’ils rapportent et vous coûtent en termes de frais. Toutefois, investir seul ne s’improvise pas. Cela exige du temps et une certaine expertise des marchés. Il faut aussi veiller à ne pas toujours écouter ses émotions et se laisser embarquer par de mauvais réflexes. Ce qui est évidemment plus facile à écrire qu’à faire !

Le conseiller financier de votre banque

C’est pour beaucoup le premier contact avec l’investissement, celui qui vous appelle notamment quand votre compte d’épargne dépasse les limites de la réserve de liquidités. L’avantage est qu’il vous connaît souvent déjà un peu et que vous pouvez le rencontrer. Le principal inconvénient est que le conseiller pourrait avoir tendance à vendre les produits de son employeur selon une enquête de Test-Achats***. L’association évaluait ainsi que la moitié des agences bancaires donnaient des conseils en placements inadéquats.

Des formules de placements

Les possibilités sont nombreuses. Un fonds d’investissement notamment vous permet d’investir une partie de votre épargne dans un grand nombre (de fonds) d’actions et/ou d’obligations en fonction de votre profil d’investisseur. Ils sont généralement très bien diversifiés, mais n’oubliez pas de vous informer sur les frais et les gestionnaires de ces fonds.
Plus récents, les robots-conseillers gèrent votre portefeuille à moindre coût, toujours sur la base de votre profil d’investisseur. Les algorithmes suivent des scénarios préétablis, mais ne peuvent évidemment tenir compte de la dimension humaine…

Il n’existe aucune solution miracle en matière d’investissements. Toutes comportent des avantages et des inconvénients. Il est évidemment indispensable de rester critique, tant sur le coût que la qualité des conseils. L’essentiel est de choisir la solution qui vous convient, qui répond à vos objectifs et surtout qui s’inscrive dans une démarche d’investissement et non une démarche spéculative.

* Sans garantie de résultat, de performance
** https://www.amf-france.org/Actualites/Communiques-de-presse/AMF/annee_2014?docId=workspace%3A%2F%2FSpacesStore%2F96c52a14-3900-464f-8fff-7d4700ff37e3
*** https://www.test-achats.be/argent/comptes-epargne/news/mon-banquier-ce-pietre-conseiller/mauvais-conseil-1-fois-sur-2

Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.