Blog

5 erreurs à éviter quand on investit son argent

Vous êtes prêt à envisager une gestion plus dynamique de votre épargne ? Évitez toutefois ces quelques écueils…


1. Ne pas comprendre le produit financier

Les produits de placements sont nombreux et variés. Certains sont complexes et il n'est pas toujours évident de les comprendre. D'où la nécessité de bien s'informer. De garder un esprit critique. Les intermédiaires financiers ont aussi le devoir de vous informer avant toute souscription. Cette protection a été renforcée par la directive européenne MiFID II*, applicable en Belgique depuis 2018.

2. Mettre tous ses œufs dans le même panier

Evitez de concentrer tous vos avoirs sur un seul type de placements pour ne pas être trop à la merci d'éléments extérieurs négatifs. Diversifier son patrimoine est d’ailleurs l’une des 8 règles d’or pour investir. Une idée : optez en partie pour des placements à capital garanti et en partie pour la bourse. Vous obtiendrez d'un côté une certaine sécurité et de l'autre des rendements potentiellement plus élevés**. Pour savoir quelles proportions retenir, n’oubliez pas de déterminer le niveau de risque que pouvez tolérer et de bien définir vos objectifs.

3. Vouloir des gains immédiats

Vous êtes impulsif ? Faites attention. Il est illusoire de croire qu'un placement – quel qu'il soit – puisse vous procurer des gains importants en 6 mois ou 1 an. En ce domaine, mieux vaut opter pour la patience et étaler ses investissements dans le temps. Ainsi en bourse, c'est sur de longues périodes que l'on peut espérer les meilleurs rendements**. Parce que cette durée permet de lisser les variations et d'absorber les baisses. C'est en tout cas ce que montre l'évolution passée des grands indices mondiaux***.

4. Être peureux ou flambeur

« L'excès nuit en tout », dit le dicton. L'excès de peur ou de prudence peut s'avérer contreproductif de nos jours. Car, dans ce cas, votre argent dort sur un compte d’épargne, souffre de taux d'intérêt historiquement bas et se fait manger par l'inflation. L'excès d'optimisme est, lui, dangereux. Cela arrive lorsqu'un produit est à la mode et promet de fantastiques retours. Exemple : le Bitcoin. Il a connu une flambée à la fin 2017, suivie d'une chute tout aussi brutale****.

5. N'avoir aucune stratégie

Se définir une stratégie, c'est d'abord structurer son patrimoine en fonction : de l'argent dont on a besoin aujourd'hui (compte courant), de l'argent qui pourrait servir demain (réserve), et de l'argent qui peut être placé pour l'après-demain (épargne/investissement). C'est ensuite répartir cette dernière partie selon des objectifs précis (ex : la pension). Sans stratégie, vous risquez de vous faire influencer par d'autres personnes. Ou de réagir de manière impulsive face à de mauvaises nouvelles…

* MiFID II (pour Markets in Financial Instruments Directive) est une directive européenne qui vise à mieux protéger les investisseurs en fixant notamment les règles auxquelles doivent se plier les établissements financiers qui fournissent des services d’investissement et/ou des services auxiliaires, c’est-à-dire qui distribuent notamment des instruments financiers et des dépôts structurés.
** Sans garantie de résultat, de performance.
*** Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs.
**** https://www.abcbourse.com/graphes/eod.aspx?s=BTCUSDu

Pour aller plus loin

fermer
fermer

Pour ces informations, vous allez être redirigé vers le site du groupe TreeTop

Continuer

Ce site utilise des cookies notamment pour personnaliser votre navigation et mesurer les performances du site. En fermant la présente bannière, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus sur ces cookies et leurs diverses utilisations, 

cliquez ici.